Le pouvoir de sa vie

pouvoir-vie-part-1

Rester dans une situation inconfortable n’est pas aussi facile que cela peut paraitre. On sait très bien que nous pourrions faire plus et que notre valeur est plus grande, “MAIS”.

Le pouvoir de se dépasser

C’est à ce moment-là que ce fameux “mais” vient absolument tout gâcher et s’en suit une multitude d’excuses (valables?) qui donnent à peu près ça “oui, je le sais que je pourrais, mais….

– ce n’est pas le bon moment… »

– ce n’est pas si mal aujourd’hui… »

– je ne suis pas malheureux/se donc ça va… »

– je n’ai pas de formation… »

– je n’en suis pas capable…. »

– je ne suis pas comme l’autre là-bas… »

– je ne peux pas vis-à-vis de… »

Enfin bref, vous avez compris. Une quantité gigantesque d’excuses nous figent sur place instantanément. Alors qu’est-ce qui nous fait bouger et sortir de cette célèbre zone de confort ? Hé bien à force de décortiquer, de chercher, d’analyser, j’ai trouvé ! Il faut avoir un déclic ! Hé oui ! ça se trouve où me demanderez-vous ?

Un déclic, ça se trouve entre… son cœur et sa tête. En fait, c’est de ne plus ignorer cette petite voix intérieure qui nous hurle de ne pas bouger de cette zone de confort sous peine de…. De quoi ? Ah tiens si on cherchait par-là aussi ?

– si je devenais heureux/se ?

– si je devenais amoureux/se ?

– si je devenais fort/e ?

– si je devenais créatif/ve ?

– si je devenais beau/belle ?

Qui veut une baguette magique ?

Et si on a, maintenant cette baguette magique qui nous (ap)porterait exactement là où on le souhaite et comme on le souhaite ? Vous l’imaginez ? Là, maintenant, et hop ! Et bien la plupart d’entre nous, on la redonnerait cette fameuse baguette… Non on n’en voudrait pas… Hé oui, accepter de changer demande de quitter une situation à laquelle on s’est, malgré tout habitué. Plus que ça, de quel droit irait-on mieux ? Voici quelques-uns des symptômes qui peuvent surgir à ce moment-là:

– si je vais mieux, c’est que je n’ai plus de problème ? Qu’est ce que je fais alors ?

– si j’ai ce que je souhaite, ça veut dire que je vais m’ennuyer ?

– si je peux avoir tout ce que je veux, ben en fait je n’en ai plus envie…

– et je fais quoi maintenant ?

– je vis ? Pour faire quoi ? Comment on fait ?

Vous avez ces symptômes ?

Bonne nouvelle, vous êtes humain et fidèle au poste dans notre société et nos valeurs occidentales.

Heureusement, vous pouvez obtenir d’autres réponses et c’est fois-ci, sans chercher, sans analyser, sans calculer. Si, si. Ça vient de l’autre petite voix qui vous fait vivre des émotions, qui fait pousser ce truc bizarre sur vos lèvres qui s’appelle le sourire. Ca vous rend léger/ère peut importe votre poids, ça vous rend beau/belle peut importe vos traits, ça vous rend fort/e peut importe votre entraînement, ça vous rend riche sans argent et ça vous guéri sans traitement. Vous en voulez ? N’allez pas chercher chez un/e psy, ne vous rendez pas chez des amis, n’achetez pas de livres, ne payez pas pour un coaching. Non non, c’est tout ailleurs. C’est plus proche. En fait, c’est à côté de vous et si vous vous concentrez, vous pouvez déjà l’entendre. Si, si, écoutez…

Toum-toum, toum-toum, toum-toum…

Et si je commençais par m’écouter

Il est là, il a toutes les réponses, il a de la force, il a confiance en vous (il croit plus que tout en vous) et il a toute la compassion dont vous avez besoin. Il est là, il est auprès de vous et il restera pour la vie…

Votre propre cœur est là. Concentrez-vous, écoutez-le attentivement comme un sage et vivez. Il vous apportera toutes les réponses au fur et à mesure, il vous aidera à oser vivre la vie.

Comment l’écouter ? Tendez l’oreille…

Ici, pas de perfection, pas de juste ni de faux, pas de danger, juste beaucoup d’amour, de confiance et de vie.

Et pour ceux qui préfèrent encore un moment le cercle vicieux ? Relisez tout l’article et recommencez une centaine de fois. Une fois vous en aurez marre de tourner en rond, vous passerez à autre chose, comme dans la vie et, enfin, vous écouterez votre cœur.

2017-06-11T09:22:41+01:00By |Coaching|