Objectifs et limites d’un projet

objectifs-limites

Vouloir créer une entreprise est une excellente chose, pour autant que vous ayez un objectif clair et que vous connaissiez les limites que nous n’êtes pas prêt-e à dépasser. Lorsque vous travaillez pour quelqu’un d’autre, la plupart du temps les objectifs et les limites sont définis et vous n’avez pas besoin de vous poser trop de questions. Par contre, une fois seul-e, plus aucune limite n’existe à part celles que vous vous êtes fixées et les objectifs ont tendance à ne pas être si évidents au fur et à mesure de l’avancement du projet.

Des objectifs comme fil rouge

Avant de vous lancer tête baissée dans l’aventure, établissez 3-4 objectifs que vous estimez être les plus importants pour vous. Pour qu’un objectif ait du sens, il doit être SMART, intelligent en français. Cet acronyme signifie qu’un objectif doit être (voici ma propre version) :

  • Suivi : tout au long de votre projet d’entreprise, vous devez vérifier que ce que vous êtes en train de faire à pour but d’atteindre votre objectif;
  • Mesurable : il doit y avoir un indicateur chiffré pour qu’on puisse déterminé si l’objectif est atteint ou non;
  • Ambitieux : fixer un objectif trop facile n’est pas intéressant et ne vous poussera pas à vous surpasser pour l’atteindre;
  • Réaliste : à l’inverse, un objectif irréalisable vous découragera dès le début;
  • Temporel : un indicateur de temps permet de définir un objectif en relation avec une durée pour l’atteindre.

Ainsi, l’objectif Vivre de mon activité n’est pas un objectif au sens SMART du terme. Voici ce que vous devriez avoir: vivre de mon activité avec un salaire net de CHF 5’000 par mois, à partir du 1er juin 2016. De même, être le meilleur vendeur de pâtisserie devrait être être le premier vendeur de pâtisserie dans la région lausannoise, en terme de chiffre d’affaires d’ici à 3 ans, soit au 31 décembre 2018.

4 objectifs et c’est tout !

Pour vous aider, voici un exemple de 4 objectifs, dans l’ordre des priorités, qui pourrait s’appliquer à bon nombre de projets d’entrepreneur:

  1. sortir un salaire net de CHF 4’000 à partir du 1er janvier 2017,
  2. obtenir un taux d’acceptation des devis d’au moins 50% sur la première année,
  3. faire qu’au moins 20 clients nous recommandent à leur entourage et fassent un acte d’achat,
  4. engager le premier employé au 1er janvier 2018.

Comme vous pouvez le remarquer, l’objectif numéro 1 reste le salaire, car sans cela la personne ne peut pas en vivre. Ensuite viennent la capacité à comprendre les besoins des clients et de leur proposer un prix correct. Puis la satisfaction client qui entraine une augmentation des ventes par recommandation et finalement l’agrandissement de l’entreprise, si tout le reste le permet.

Malheureusement, beaucoup d’entrepreneurs font l’inverse: ils font tout pour augmenter leurs ventes en prenant rapidement un grand local et des vendeurs en pensant que cela leur permettra d’avoir un salaire plus grand, ce qui est rarement le cas. Penser loin, agir petit à petit et le reste suivra !

objectifs-limites-2

Les limites plus importantes que les objectifs

Vous êtes prêt-es à tout pour réussir votre projet de création d’entreprises et c’est bien ce qui pose problème ! Il est indispensable d’avoir des limites temporaires, financières et personnelles que vous ne dépasserez sous aucune condition. Ici aussi, le risque est très grand de franchir la ligne, mais c’est en vous préservant que vous serez en bonne condition pour réussir votre rêve.

La peur de se demander sans arrêt si on a bien fait de se mettre à son compte, si on va y arriver, si …. etc. Cette peur, bien que légitime, n’est pas constructrice et risque même de vous paralyser pour votre projet. En vous fixant des limites claires dès le début, vous vous permettez d’essayer l’aventure à fond jusqu’aux limites que vous vous êtes fixées. Si vous devez les dépasser, vous saurez alors que

  • soit vous arrêtez l’aventure en sachant que vous avez tout fait, mais que, malheureusement, ce n’était pas le bon moment ou autre;
  • soit vous recommencer un nouveau projet, avec de nouveaux objectifs et de nouvelles limites.

Mais surtout, ne repoussez jamais vos limites !

Un cadre fixe pour mieux créer

Voici quelques exemples de limites que je vous conseille de mettre en place:

  • ne pas travailler le dimanche (ou un autre jour de la semaine)
  • ne plus utiliser son téléphone et son ordinateur après 20h30 ni avant 6h30 du matin
  • sortir au moins une fois par semaine sans penser au travail et sans en parler
  • prendre au moins deux semaines de vacances par année et couper tout lien avec le travail
  • trouver un travail si l’objectif de salaire net n’est pas atteint à la date fixée

objectifs-limites-3

Pour vous accompagner tout au long de votre projet, lisez tous les matins vos vision, mission et valeurs et les objectifs et limites que vous vous êtes fixés. Ainsi, lorsque nous verrons la partie sur les tâches à effectuer pour réussir votre création d’entreprises, vous devrez sans arrêt être en accord avec ce qui précède, au risque de partir dans tous les sens ou de perdre tout le sens de l’idée que vous aviez eue à 3h23, une nuit de pleine lune.

Intéressé-e par l’entreprenariat ou besoin d’aide pour développer votre projet ?
Suivez-nous sur les réseaux sociaux et contactez-nous !

2017-06-11T09:10:00+00:00Par |Coaching|