Le Creativ Portrait de Johan Bavaud, Fondateur du BurgerPass

Johan est un jeune homme pleins de projets et de valeurs. Il partage avec nous son goût pour l’entreprenariat et son parcours, depuis les hautes écoles jusqu’au rôle de chef d’entreprise. Merci pour son temps et bonne chance !

040-Portrait-Johan-Bavaud

Que faisais-tu avant ?

Après avoir terminé mes études à la HEIG-VD en cours d’emplois, j’ai démissionné du Centre Patronal après 4 ans et demi d’activité. Je me suis associé au projet Cronodeal – une plateforme d’e-commerce suisse qui vend des produits aux enchères inversées. C’était l’occasion de renouer avec le monde entrepreneurial après une première expérience à 19 ans. J’étais donc passé du statut de salarié à indépendant à la fin de mes études en me disant que c’était le moment idéal pour se lancer.

Que fais-tu aujourd’hui ?

Je travaille sur le développement du Burgerpass qui en est à sa deuxième édition. C’est le passeport découverte des burgers gourmets en Suisse Romande. Ce projet a vu le jour en août 2015, quelques mois après mon arrivée au sein de Cronodeal. Six personnes m’ont aidé à développer ce projet qui me tient à cœur car il englobe à la fois la promotion des produits des locaux et la gourmandise en général. J’en profite pour remercier ces personnes ici pour l’aide apportée. J’ai aussi débuté un nouveau projet après m’être retiré de l’opérationnel de Cronodeal.

040-Portrait-Johan-Bavaud-2

Quel a été l’élément déclencheur pour ce changement ?

J’aime la phase difficile de faire décoller une jeune pousse et j’aime utiliser ma créativité dans mon travail ; c’est stimulant intellectuellement de trouver la façon de développer une idée et de communiquer dessus afin de plaire aux utilisateurs finaux et ainsi générer des ventes. Il n’y a donc pas d’élément déclencheur isolé, mais plutôt un sentiment général qui me guide naturellement ; si je ne peux plus suffisamment créer et être stimulé intellectuellement, je passe mon tour et continue ma route. De plus, s’il n’y a pas une harmonie complète entre associés, il est difficile d’avancer sereinement tant ce milieu est exigeant et sélectif.

Par rapport à ta carrière, quel a été le moment le plus délicat et comment as-tu fait pour t’en sortir ?

Difficile de parler de carrière lorsque je vois mon parcours. C’est plutôt une succession de projets sur lesquels j’ai eu envie de travailler à un moment donné et c’est une énorme chance de s’offrir cette liberté d’appréhender le monde professionnel de cette façon. Dès lors, cette liberté possède un coût puisque j’accepte une sorte de restriction financière en contrepartie. En effet, au-delà des clichés sur les start-ups devenues des entreprises mondiales et faisant la richesse de leurs fondateurs, les débuts d’un projet ne sont jamais bien rémunérés et il faut apprendre à vivre avec un salaire qui ne correspond pas au niveau de qualifications et des heures travaillées.

Il y a eu donc plusieurs moments délicats de ce côté-là qui auraient pu me pousser à changer de philosophie. Cependant, j’aime l’idée que lorsque nous aimons quelque chose, il ne faut pas compter littéralement dans le cas présent et que le succès appartient à ceux qui aiment ce qu’ils font.

040-Portrait-Johan-Bavaud-3

De quoi es-tu le plus fier ?

Ma famille, ma copine et mes amis. Mais si nous parlons d’un point de vue professionnel ; premièrement, le fait d’avoir terminé mes études en emplois et d’avoir assumé mes engagements militaires en même temps (je suis Fourrier à la musique militaire – un domaine dans lequel le fait d’aimer manger est une qualité).

Du côté entrepreneurial, je suis fier d’avoir tenté l’aventure à 19 ans avec deux amis et d’avoir réitéré sur deux projets qui fonctionnent aujourd’hui ; le Burgerpass et Cronodeal. La notion de peur a été rayée de ma liste des excuses qui retiennent les personnes en général de poursuivre leurs rêves et cela est une grande fierté.

Si tu pouvais te donner un conseil à la personne que tu étais il y a 10 ans, quel serait-il ?

Fais-toi confiance, écoute tes envies et assume ta différence pleinement, c’est une force !

Quelle question poserais-tu à la personne que tu admires le plus ?

Il y a plusieurs personnes à qui je poserai la question suivante : Comment as-tu fait pour te faire confiance, écouter tes envies et assumer pleinement ta différence ? Le but étant de savoir comment eux gèrent une question que je me pose encore actuellement et d’échanger sur ce thème là avec des personnes ayant bien plus d’expériences que moi.

040-Portrait-Johan-Bavaud-4

Retrouvez Johan et le BurgerPass sur le site internet, Facebook et Instagram.

2018-04-22T16:48:37+00:00Par |Creativ Portrait|